Frelon asiatique – Piégeage de printemps

– PLAN NATIONAL – FRELON ASIATIQUE –

fa piègeage de printemps
https://www.jabeprode.fr/fr

Le plan national de piégeage des frelons asiatiques au printemps, vient d’être diffusé par GDS France / FNOSAD à toutes les instances apicoles. Jusqu’alors épargné, le Jura est désormais impacté par l’expansion du frelon asiatique. Tous les apiculteurs du Jura sont ainsi invités à mettre en place, dès à présent, des pièges dans leurs secteurs (période pour piéger : 2 mois au printemps entre le 1er février et le 31 mai 2022 selon votre secteur géographique, le climat et la température (minimum 12°).

Objectif : piégeage des reines pour éviter la construction des nids secondaires (cf. explications §. 3)

Si la majorité des apiculteurs commence à bien connaitre le frelon asiatique, il est recommandé de diffuser l’information au grand public qui peut être également confronté aux frelons asiatiques et en subir parfois les désagréments (cf.vidéos in fine).

Chacun d’entre nous peut facilement compléter l’action des apiculteurs par le signalement de frelons asiatiques repérés en vol autour de chez soi comme sur son lieu de travail. De même en sachant repérer au printemps, les nids primaires comme en été/automne, les gros nids secondaires (§1 à §5 : comment repérer les frelons et leurs différents nids). Dans tous les cas, n’hésitez pas à les signaler à un apiculteur proche, au gdsa39 même par l’intermédiaire de votre mairie. 

Genèse. Sous l’égide de GDS France et de la FNOSAD, un Groupe de Travail a été constitué (ADA France, FNOSAD, GDS France, GNTSA, INTERAPI, ITSAP) afin d’élaborer un plan national de lutte contre les frelons asiatiques « Vespa velutina et orientalis », destiné à être fonctionnel au printemps 2022. Pour être efficace, ce plan de lutte doit s’appliquer de manière coordonnée dans toutes les régions concernées en même temps. Il répond aux attentes des apiculteurs afin de protéger les colonies en diminuant la pression de prédation et en évitant des pertes importantes de colonies du fait du stress occasionné par ces frelons asiatiques.

Adhérent à la FNOSAD et au GDS BFC, le gdsa39 s’inscrit dans ce plan national en diffusant les modalités prescrites à tous les apiculteurs du Jura, adhérents ou non au gdsa39, tout en poursuivant les démarches, recommandées, de partenariat avec les collectivités territoriales qui seront rendues destinataires de l’ensemble des actions engagées, pour optimiser cette lutte nécessaire qui doit être collective.

1. Identifier le frelon asiatique –  Originaire d’Asie, le frelon asiatique Vespa velutina a été introduit en France de manière accidentelle (transport) au début des années 2000, formellement identifié pour la première fois dans le Lot-et-Garonne en 2004. C’est une espèce invasive qui présente un risque réel pour l’apiculture et pour la biodiversité. Le frelon asiatique n’a pas de prédateurs et il est un gros consommateur d’insectes, notamment d’abeilles.

Attention aux confusions avec d’autres insectes

  • Les adultes sont brun noir et apparaissent, de loin, comme des taches sombres sur le nid.
  • La tête du frelon asiatique est noire, la face jaune orangé,
  • Seul le 4e segment de l’abdomen est presque entièrement jaune orangé.
  • Les pattes du frelon asiatique sont bicolores ; noires près du thorax et jaunes à l’extrémité
  • Ce frelon asiatique est difficile à confondre avec le Frelon d’Europe, Vespa crabro. Mesurant environ 3 cm de long, il est un peu plus petit que ce dernier. La différence est particulièrement nette chez les reines, dont la taille atteint au plus 3,2 cm chez V. velutina et 3,5 cm chez V. crabro.

fa savoir l'identifier 1

fa savoir l'identifier 2

 

 

 

 

 

 

1a. Comparaison avec les autres hyménoptères –

Sources – MNHN / INPM : liens > Muséum National d’Histoire Naturelle / Inventaire National du Patrimoine Naturel

Biologie, identification –  http://frelonasiatique.mnhn.fr/identification 

Les confusions possibles –  fiche d’aide à l’identification  notamment pour ne pas confondre le frelon asiatique (V.velutina) avec le frelon européen (V. crabro). 

fa savoir le reconnaitre 1Si vous apercevez ainsi des frelons asiatiques en vol autour de chez vous, prévenez sans délai un apiculteur proche, la mairie ou le – gdsa39.contact@gmail.com – pour déterminer ensemble de l’emplacement le plus pertinent pour installer un piège.

2. Le cycle de vie

Le cycle biologique des frelons asiatiques est annuel. Un seul nid a la capacité de donner naissance à des milliers de prédateurs d’abeilles et de générer plusieurs centaines de fondatrices. Seules les femelles fondatrices de la nouvelle génération survivent à l’hiver. Aux premières gelées, ces gynes quittent le nid et se dispersent en hivernant dans des endroits abrités très divers (combles, tas de sciure, trou dans un mur…). 

Ces femelles fondatrices vont émerger au début du printemps, à partir de la mi-février/mars/avril selon les régions (température > 13° C), afin de fonder de nouvelles colonies. Ces premiers nids dits primaires se trouvent souvent près des habitations, un endroit à l’abri de la pluie qui peut être différent de son lieu d’hivernage : abris de jardin…combles, garages, soupente, bord de toit… mais aussi dans certaines haies et autres bosquets. 

3. Que faire si vous avez un nid de frelons asiatiques sur votre terrain ? – Comment le détecter ?

3a. Printemps : Le nid primaire à repérer.

220420 frelon asiatique 1 nid primaire pas plus gros qu'un oeuf de poule
source – ouest-france.fr

Au printemps, chaque fondatrice fabrique seule son premier nid primaire. Les premiers jours, pas plus gros qu’un oeuf de poule (photo ci-contre), il peut paraitre inoffensif.

Faute de destruction, il donnera naissance à des milliers de prédateurs d’abeilles et à plusieurs centaines de gènes (nouvelles femelles fondatrices pour l’année suivante).

C’est ce nid qu’il est nécessaire de repérer au printemps. 

 

 

 

photo 3a frelon asiatique au printemps, savoir repérer un nid en constructionCe nouveau nid primaire en construction peut être visible ou difficile à voir, car de petite taille sous un abri bois, combles…  photo 3 frelon asiatique au printemps, savoir repérer un nid en construction

 

 

Il faut faire détruire ces premiers petits nids dits primaires, car dès que la reine a pondu de nombreux oeufs avec des ouvrières qui vont s’en occuper, le nid peut déménager pour rejoindre notamment les cimes d’arbres, difficile à localiser car dissimulé du regard par les feuillages. Parfois même, il est construit au sol sous des ronciers (§.4). Ces nouveaux nids sont désignés nids secondaires.

 

3b. Si vous repérez un petit nid primaire, vous pouvez :

fa nid primaire 1 taille d'un oeuf– Soit appeler un apiculteur de votre entourage, ou le gdsa39 par mail – fa technique du bocalgdsa39.contact@gmail.com –

– contacter votre mairie en lien avec le gdsa39

– ou le détruire vous-même s’il n’y a que la fondatrice (photo ci-contre : nid de la grosseur d’un oeuf)

 

Pour cela : 

  • Veillez à ce que la fondatrice soit dans le nid – intervention à réaliser plutôt à la tombée de la nuit ;
  • Placez un bocal adapté (ou un sac) autour du nid, détachez le nid à l’aide d’un couteau au ras de son support, glissez le couvercle sur le bocal et fermez-le ;
  • Mettez le bocal fermé ensuite au congélateur.(Cf. vidéos explicatives ci-dessous).

Nota : même si précisé par certains sites, évitez de tenter d’écraser le nid et la fondatrice avec un outil ou une planche. La fondatrice peut réussir à s’échapper ou peut-être n’est-elle pas présente dans le nid. Elle pourrait alors reconstruire dans un autre endroit.

  • S’il y a plusieurs individus dans le nid, n’y touchez pas ! Vous risquez des piqûres multiples. Contactez le gdsa39, un apiculteur proche ou votre mairie pour évaluer la situation et bénéficier d’un accompagnement.
  • Nous recommandons, même si cela paraît simple de récupérer un petit nid primaire, de ne jamais agir seul.

3c. 5 vidéos vous montrent des nids primaires et des nids secondaires particuliers de frelons asiatiques :

Mais si nous ratons ces nids primaires, si nous ne piégeons pas les fondatrices, nous serons confrontés à des nids secondaires d’envergure installés dans des endroits peu habituels. Ce cas concret d’un nid secondaire découvert au sol, dans un roncier :

  • 4/ https://youtu.be/9lCMqqwLe44 (4’47 ») source Etienne LGF – Les nids secondaires sont, dans la majorité des situations, localisés dans les arbres. Mais cet exemple démontre des particularités, avec un énorme nid secondaire agressif au niveau du sol dans un roncier. L’intervention d’un spécialiste équipé est de rigueur.
  • 5/ https://youtu.be/KdyVR4JN0Vo – plus rare mais tout aussi dangereux, un nid de frelons à terre dans une cabane d’enfants.

4. Eté/automne : le nid secondaire

source site actu.fr @L'Eclaireur
source site actu.fr @L’Eclaireur

 

 En effet, si l’environnement devient défavorable ou l’emplacement trop étroit pour la colonie en croissance, celle-ci se délocalise dans un nouveau nid, appelé nid secondaire, dès que les ouvrières l’ont construit dans un endroit plus favorable.

Le nid secondaire du Frelon asiatique peut atteindre jusqu’à 1 m de haut et 80 cm de diamètre quand il est fixé, comme c’est souvent le cas, à plus de 15 m de haut dans un grand arbre. Mais….

 

 

fa nid secondaire dans les combles

 

…. il peut s’installer également dans des combles (photo ci-contre)comme dans des haies parfois même au niveau du sol, sous un roncier par exemple (Cf. vidéo 4/ ci-dessus).

Rappel. Un nid secondaire peut regrouper des milliers de prédateurs d’abeilles et plusieurs centaines de gènes (nouvelles femelles fondatrices pour l’année suivante). N’essayez pas de le détruire seul.

 

 

 

 

photo 5 frelon asiatique eté:automne, nid secondaire (région de rennes)
source région de Rennes

 

Bon à savoir. Vérifiez toujours bien qu’il n’y a pas de mouvement d’insectes avant de tailler ou de débroussailler un secteur. Les frelons asiatiques réagissent très vite aux vibrations des outils et peuvent attaquer. Il y a un risque de piqûres multiples.

 

 

photo 5 frelon asiatique nid secondaire extrait site midilibre.fr

Si vous avez trouvé un nid secondaire de frelons asiatiques, ils  ne s’occuperont pas de vous tant que vous ne touchez pas au nid ou que vous ne vous agitez pas autour (cris, gestes brusques ou vibrations à moins de 5 m du nid).

Mais signalez le toujours pour permettre une intervention adaptée par l’une des entreprises partenaires.

 

 

5. Piégeage de printemps – Action à réaliser par des apiculteurs –

Les apiculteurs du Jura sont invités à mettre en place leurs pièges et à nous communiquer par mail – gdsa39.contact@gmail.com – le questionnaire complété ci-dessous qui reste le seul moyen pour établir un bilan, suivre l’expansion du frelon asiatique ainsi que l’efficacité des actions engagées au plan national (§.6 – questionnaire).

5a. Cartographie Jura 2022 – actualisée au 15/09/2022  > gdsa39 localisation du frelon asiatique + pièges dans le Jura (39)

Avec vos informations continues, le gdsa39 se charge d’établir, au niveau du département du Jura, le point de situation et d’assurer l’actualisation avec une cartographie au profit de tous les apiculteurs, des collectivités territoriales partenaires de ce plan ainsi qu’aux instances et structures dédiées (GDS BFC, ADA BFC, CD 39, DDETSPP39…).

Dès le 28/03/2022 à Thoirette-Coisia 39, 2 premières femelles fondatrices ont été piégées par un apiculteur d’expérience.

5b. Quand piéger et où installer les pièges > Fiches GDS France / FNOSAD du plan national :

Extraits des fiches de la FNOSAD :

  • QUAND : Pendant une période de 2 mois maximum à partir de début février (fin mars/avril pour le Jura) et jusqu’à fin mai. Débuter le piégeage selon le climat local, après les dernières gelées quand les températures atteignent des valeurs supérieures à 12 degrés. C’est le moment.
  • OÙ : Un maillage régulier des pièges est nécessaire autour du rucher à protéger : a minima 1 à 2 pièges par rucher répartis dans un rayon de 500 m autour du rucher. Les pièges doivent être espacés régulièrement. Il est nécessaire de les surveiller régulièrement et de relever les insectes piégés une fois par semaine. Bien noter la présence des nids l’année précédente pour cibler les zones à protéger pour le piégeage de printemps (Cf.cartographie du gdsa39).
  • APPÀTS SUCRÉS À PRIVILIGIER AU PRINTEMPS : L’appât attire des frelons, qui vont eux-mêmes en attirer d’autres, grâce aux phéromones qu’ils produisent. Il ne faut donc pas vider le piège, tant qu’il y a des frelons vivants dedans.

Un appât sucré pendant le piégeage de printemps :

  • Mélanger : 1/3 bière brune ou panaché, 1/3 sirop de cassis ou grenadine, 1/3 vin rouge (vin blanc). Ajouter du jus de fonte des cires ;
  • La bière, pour la fermentation qui favorise la dispersion de l’odeur du sucre ;
  • Le sirop, pour le sucre nécessaire à la nourriture des larves de frelon asiatique. Ce sirop peut-être avantageusement remplacé par du sirop de nourrissement des abeilles ( plus appétent) ;
  • Le vin rouge, répulsif pour les abeilles ;
  • Nota – certains sites dédiés au frelon asiatique font également état d’un mélange similaire mais avec du vin blanc (qui repousse les abeilles).

Important – Videz régulièrement le piège des fondatrices capturées – Renouvelez l’attractif au plus tard tous les 8-10 jours –

5c. informations générales

En 2022, la méthode du piégeage de printemps par les apiculteurs, vise donc à capturer ces fondatrices – par une action concertée et collective – afin de limiter la multiplication du nombre de nids. La méthode est pratiquée depuis de nombreuses années par les apiculteurs d’autres départements. Dans certains territoires, elle se fait de manière coordonnée avec le soutien et en partenariat avec les élus. Les résultats de ce piégeage sont optimisés par les signalements des nids primaires et secondaires réalisés par le grand public.

N’hésitez pas à diffuser. Cette information peut intéresser notamment toutes les personnes travaillant en extérieur et les adeptes du sport en plein air ; en mesure d’être confrontés ou de repérer, tout au long de l’année, des nids primaires au printemps ou des nids secondaires dissimulés notamment dans les arbres à partir du mois de juillet jusqu’aux premières gelées. Dans tous les cas, signalez le pour permettre une intervention adaptée à la situation.

Rappel. En 2021, le gdsa39 a remis à titre gracieux, à tous ses adhérents, des modèles de pièges sélectifs. Celles et ceux qui n’ont pu être disponibles pour venir chercher leurs pièges continueront de se faire connaître par mail – gdsa39.contact@gmail.com – pour les modalités pratiques de la prise en compte. De même, les adhérents 2022 auront également, dès leur adhésion, la possibilité d’obtenir des pièges sélectifs pour frelons asiatiques. C’est le moment, installez vos pièges, et communiquez nous au fur et à mesure par mail, les éléments prescrits par le plan national pour réaliser un suivi d’évaluation des captures (Cf.§6. ci-dessous).

6. OBJECTIFS DU PLAN NATIONAL DE PIEGEAGE DE PRINTEMPS – CONCERNE TOUS LES APICULTEURS

6a. Le suivi d’évaluation des captures

Dans ce domaine, la participation des apiculteurs est importante pour bien connaître l’expansion du frelon asiatique sur le département du Jura et surtout cerner les secteurs les plus impactés. Les résultats seront d’autant plus significatifs qu’une grande proportion d’apiculteurs y aura répondu ;
En votre qualité d’apiculteurs amateurs même débutants, pluri actifs et professionnels, nous vous remercions par avance de toute l’attention que vous voudrez bien accorder à cette démarche, et du temps que vous pourrez consacrer pour la mise en place du piégeage, ainsi qu’à la transmission de ce questionnaire à compléter ;
Toutes vos réponses seront traitées de manière anonyme. Mais elles sont nécessaires pour un bilan et un suivi précis par département.

Le plan national a édicté les indicateurs qui sont nécessaires pour évaluer l’efficacité de chaque secteur.

  • Aussi, le gdsa39 diffuse le questionnaire prescrit -cependant sous un format modifiable > plan frelon 2022 / fiche piégeur 39–  pour vous permettre de le compléter en ligne avant de le transmettre au gdsa39 en charge de centraliser et d’établir la synthèse ;
  • Pour optimiser et simplifier ce recueil d’information, le questionnaire figurant sur cette fiche piégeur est également proposé ci-dessous pour être repris par un simple copier-coller et transmis par mail à votre convenance et sans formalisme particulier à notre attention :

A – Fiche piégeur ou référent-frelon :

– Fiche piégeur ou référent : XXX                          (interne gdsa39 – aucun nom ne sera diffusé dans la synthèse) 

1- Date (du comptage) :

2 – Commune du Jura (où été installées les pièges, sans autre précision) + nombre : ex. Dole 12, Thoirette-Cessia 07… ;

3 – Type de piège : ex. nasse, bouteille fabrication maison, autre fabrication maison, pièges de commerce Japebrode (fournis par le gdsa39), autres marques de commerces ;

4 – Type d’appât : appât sucré, appât GDS, autre appât (liste ingrédients si efficace cela peut intéresser)

5 – Nombre frelons asiatiques (chiffre): ex.5 

6 – Nombre frelons orientalis : ex. sigle / ou 0

7 – Nombre frelons européens (vespa crabro) : ex. sigle / ou 0

8 – Autres insectes : ex. 7

9 – Observation : ex. date de mise en place des pièges et date de retrait (le gdsa39 diffusera la date de retrait).

* * * * * 

Des questions ? – un besoin d’informations complémentaires ? – n’hésitez pas à nous contacter – gdsa39.contact@gmail.com

* * * * *