Sommaire – liste actualisée des nouveaux articles mis en ligne

Bonjour à toutes et à tous. Actualisation du 18/11/2021.                     

                   Pour optimiser la consultation du site du gdsa39, cette page sera actualisée pour chaque nouvel article publié, modifié ou complété, vous permettant d’accéder directement aux documents les plus récents. 

Onglet 1 – Accueil – Rubrique – Actualités 

  • 26/10/2021 – cliquez > FNOSAD – information – Alerte frelon oriental. Une actualisation sera réalisée dès réception de renseignements complémentaires sur le frelon oriental détecté pour la première fois, le 22/09/2021 à Marseille.
  • 17/11/2021 – cliquez > https://gdsa39.fr/les-21-premiers-jours-dune-abeille-en-60-secondes-et-ses-varroas
  • 08 et 09/11/2021 colloque Frelon asiatique (clôturé) – Le gdsa 39 a participé à ce colloque vituel organisé par l’ITSAP-Institut de l’abeille et le MNHN sur la lutte contre le frelon asiatique. Les interventions des techniciens, ingénieurs, chercheurs ont constitué à un état des lieux des solutions éprouvées et opérationnelles. Les thèmes abordés : protéger les ruchers ; localiser les nids, les détruire ; piéger les frelons et surveiller un territoire.

Le frelon asiatique. Identifiée pour la première fois dans le Lot-et-Garonne en 2004, cette espèce dotée de capacités d’expansion exceptionnelle a colonisé, en une dizaine d’années, la quasi-totalité du territoire métropolitain. En 15 ans, elle a été répertoriée dans 9 autres États européens.

Le Jura 39 recense 7 nids détruits et 9 signalements soit secteur Poligny 39 : 2 nids détruits – Saint-Lothain 39 /Vaux-lès-Saint-Claude 39 /Thoirette 39 /Grange-de-Vaivre 39 / Marnoz 39 = 1 nid détruit. Blandans, commune de Domblans 39 et Mesnay 39 – 1 nid – destruction imminente.

Signalements de frelons asiatiques – nids non localisés à ce jour à Lons-le-Saunier 39, Jeruges 39, Aiglepierre 39, Ivrey 39, La chapelle-sur-Furieuse 39 et dans les départements limitrophes au Jura : Mesmay 25 et By 25, signalements de frelons asiatiques par des apiculteurs du 39, nid(s) non découvert (s).

Exemples de secteurs les + impactés : destruction en 2021 de 5000 nids en Nouvelle Aquitaine ; la Région Rhône-Alpes-Auvergne enregistre une évolution conséquente des chiffres : de 33 nids en 2014 à 2688 nids détruits en 2020. Les départements Côtes d’Armor 22, Finistère 29, Ille-et-Vilaine 35 et Morbihan 56 totalisent 30 nids détruits en 2011 pour 21 770 nids détruits en 2018 (source colloque ITSAP-Institut de l’abeille et le MNHN).

Observations du 17/11/2021 – Enlèvement des lanières de traitement. Pour ceux qui ont débuté le traitement la semaine du 09 au 15/08/2021, la 14e semaine vient de se terminer. Il est temps d’enlever les lanières. Ce jeudi 18/11/2021, dans le Jura est annoncée une température pouvant atteindre 8 à 10°, suffisant pour retirer les lanières rapidement mais toujours avec précaution.

Nota – Un bac pour récupérer ces lanières de traitements va bientôt être mis en place au profit du gdsa39. Conservez dans un sachet vos lanières, rapidement, nous vous indiquerons le lieu et la période pendant laquelle tous les apiculteurs pourront déposer leurs lanières.

Le conseil – Ne laissez pas vos lanières jusqu’à vos premières de visite de printemps. Risque d’accoutumance par les varroas. Pensez à bien les retirer dans les délais les plus rapides à l’issue des 12 à 14 semaines de traitement APIVAR.

Nous comprenons que certains amateurs veulent prôner une gestion vertueuse des ruches, la plus naturelle qui soit sans traiter, en laissant les abeilles apprendre à gérer les varroas. Mais cela ne suffit pas au regard des risques connues d’infestation des ruches par les varroas. Outre le risque de perdre sa ou ses ruches, il est établi la contamination avérée des ruchers voisins par une seule ruche infestée. Si nos abeilles Apis Mellifera arrivaient à traiter seules la varroose,  il n’y aurait pas la propagation toujours constatée des varroas ni de perte de colonies.

Ne pas voir de varroas ne veut pas dire que vous n’avez pas de varroas. Seul le comptage systématique ou par sondage, avec le protocole prescrit, permet d’affirmer ou infirmer qu’une ruche est peu ou au contraire très infestée. Les exemples de comptage communiqués par le gdsa39 (cf.bilan supra) sont des indicateurs de la situation.

Prenez le temps de consulter le guide FNOSAD  – cliquez ici pour l’article – « Varroa & Varroose » – vous n’êtes pas obligé de le lire dans l’ordre, chaque chapitre apporte son enseignement, bon à savoir.

Rappel toujours d’actualité : une seule colonie fortement infestée dans un rucher peut être à l’origine d’une (re) contamination de nombreuses colonies à proximité… ; … Malgré l’encadrement sanitaire (auquel du reste tous les apiculteurs n’ont pas recours…), il faut bien accepter l’idée que l’acteur principal de la lutte contre le varroa est l’apiculteur lui-même… » » » (Cf. extraits du guide de la FNOSAD « varroa & varroose » regroupant des informations et un savoir faire pragmatiques. S’il fallait 2 premiers conseils : oui, chaque année, le traitement de fin de saison en automne est indispensable, complété par un traitement hivernal (recommandations) ET alternez les traitements au fil des ans. Alors quels produits ? quand ? Comment ? pourquoi ? toutes les réponses – cliquez ici > publication guide FNOSAD. Oui, la lutte doit impérativement être collective. Amateurs, pluriactifs et professionnels, soyons solidaires face à ce fléau.

* * * * *

           En complément de toutes les informations et autres publications mises en ligne dans le domaine apicole, il a été décidé, pour prévention  et vigilance aux abords de ruchers, de créer une nouvelle rubrique pour diffuser les signalements d’atteintes (vols, dégradations…) perpétrés au préjudice des apiculteurs. Par solidarité et sensibilisation, le GDSA 39 intègre également dans cet onglet 5, les faits impactant toutes les exploitations agricoles du Jura et des départements limitrophes (éléments transmis par les services de gendarmerie et de police). Chacun de nous doit se sentir concerné.

Onglet 5 – vols de ruches – Rubrique 2 – Signalement des vols et dégradations. Cliquez directement sur les §.2 et §.3 ci-dessous :

* * * * *

Des questionsdes doutes notamment dans le domaine du varroa, des traitements, du nourrissement… ?  

apiculteurs adhérents ou non adhérents, n’hésitez pas à contacter le gdsa39,

cliquez sur ce lien  – gdsa39.contact@gmail.com pour rejoindre directement la messagerie.

* * * * *